11 novembre 2019
Projets

Alla Polacca

Au XVIIe siècle, la vie musicale se développe considérablement en Pologne. Dès le début du XVIIe siècle, les musiciens polonais s’intéressent aux importantes innovations du baroque italien. C’est ainsi que Mikolaj Zielenski séjourne à Venise où il fait éditer un important recueil de musique sacrée. Dès 1624 c’est le Vénitien Tarquinio Merula qui séjourne à la cour de Varsovie où il est employé comme organiste. A la même époque un autre italien Marco Schacchi entre au service de la cour où il fait représenter des opéras et des ballets, dont les partitions sont hélas perdues. L’influence italienne est donc très importante et se ressent dans les compositions des musiciens locaux comme Marcin Mielczewski, Adam Jarzebski, Sylvester Szarzynski ou Andrzej Rohaczewki. La ville de Gdansk est aussi un centre important où se retrouve l’influence italienne sur la création musicale, y compris auprès des communautés luthériennes. C’est sans doute en souvenir de ces contacts avec la musique populaire polonaise que des compositeurs italiens comme Picchi ou autrichiens comme Schmelzer font apparaître dans leurs compositions des danses « alla pollaca » ou l’imitation des cornemuses polonaises…

Effectif

2 violons, basse de viole, clavecin/orgue